...au cœur du dernier vignoble gessien

Des personnages célèbres

Jean-Antoine Lépine est né à Challex en 1720, devenu Horloger du Roi et dont les inventions ont révolutionné l’horlogerie en permettant de fabriquer des montres plates (calibre Lépine). En 2015 son nom a été retenu par le conseil municipal pour désigner la nouvelle salle des fêtes inaugurée  le 23 janvier 2016 lors de la cérémonie des vœux du maire. Elle se nomme désormais salle Jean-Antoine Lépine.

Pour plus de détails sur cet illustre personnage, vous pouvez consulter le Petit Challaisien de janvier 2016 (page 24).

La SDF en voie d'achèvement - Septembre 2014

 

Monseigneur Alexandre Bonnaz au destin peu ordinaire : né à Challex en 1812 (mort en 1899). Son père meurt en 1813 à la bataille de Leipzig. Sa mère se réfugie auprès de son oncle, Antoine Bonnaz, curé de Tribswetter en Hongrie.

Alexandre fait de brillantes études au séminaire, est ordonné prêtre et remplace son oncle à la tête de la paroisse. Il sera nommé prince-évêque de Temeswar en 1860 et occupera ce siège jusqu’à sa mort en 1899. (devenu aujourd’hui Timisoara en Roumanie).

 

Jean Irénée Depery est né à Challex le 18 mars 1796. En 1819, il suit Pierre-Marin Rouph de Varicourt, devenu évêque d’Orléans, et devient son secrétaire. En 1823, il rentre à Belley et se met à la disposition de Monseigneur Devie. Il est nommé chanoine de la cathédrale en 1829 et vicaire général quelques années après. En 1838, il séjourne dans l’évêché de Gap. Le 21 avril 1844, il est nommé à la tête de ce diocèse. Il meurt le 9 décembre 1861.

Il est un des premiers à s’intéresser à l’histoire du Pays de Gex et à rassembler une documentation (en 1833, il publie un « Essai sur les mœurs et usages singuliers du peuple dans le Pays de Gex »).

 

Textes extraits de « Richesses touristiques et archéologiques du canton de Collonges » par alexandre MALGOUVERNE, page 46-47, publié par l’Association des élus du canton de Collonges, sous l’égide du Conseil général de l’Ain et de l’Union des Associations pour la culture et la sauvegarde du Patrimoine des Pays de l’Ain.

retour en haut